Drone récréatif : faut-il souscrire à une assurance drone ?

Êtes-vous propriétaire d'un drone léger ? Prenez connaissance de tout ce qu'il faut pour être efficacement protégé en cas de dégâts !

drone à usage récréatif

L’assurance pour un drone léger à usage privé.

Par le terme « drone », on désigne tout type d’appareil volant dont le pilotage est fait à distance. Les drones peuvent être de tailles et de poids divers. Ils présentent une grande utilité dans de nombreux domaines en raison de la possibilité de les faire voler à peu près n’importe où. On s’en sert ainsi dans le domaine de la photographie, dans la météorologie, dans la télévision, etc.

En fait, les applications de ces appareils au quotidien sont presque sans limites et la technologie en la matière ne cesse de progresser. Cependant, loin des usages dans des cadres professionnels, les drones sont aussi utilisés par de très nombreux particuliers dans des buts strictement personnels. On s’en sert pour le simple plaisir de voler; on s’en sert tout simplement comme un jouet dans l’espace délimité de son habitation.

Les drones sont de plus en plus utilisés dans un contexte récréatif par les particuliers dans de nombreux pays comme en Belgique. Et parce que ces appareils peuvent occasionner souvent des dégâts matériels et corporels, l’utilisation d’un drone est soumise aujourd’hui à une législation ferme qui vise la protection de l’utilisateur et de son environnement.

Assurance drone récréatif : se protéger contre des dégâts matériels et corporels en cas d’accidents impliquant votre drone.

Il est évident que l’utilisation d’un drone, même dans le cadre privé de son domicile, n’est pas sans danger pour l’environnement immédiat. Ces appareils sont très évolués du point de vue de la technologie, mais ils restent tout de même délicats à piloter. Les drones ne réagissent pas toujours aux commandes comme le veulent les pilotes. Et même les pilotes les plus expérimentés peuvent parfois manquer de concentration. De nombreux incidents relatifs à des dégâts causés par des drones ou des dégâts évités de justesse ont fait le tour du monde, notamment les images d’un célèbre skieur évitant de justesse un drone sur le point de chuter.

  • Suite à de mauvaises manipulations, votre drone peut s’écraser sur la façade ou sur les vitres de la maison du voisin ;
  • Votre drone peut échapper à votre contrôle et chuter sur une voiture en perturbant le conducteur, occasionnant ainsi des dégâts ;
  • Votre appareil peut chuter directement sur un individu et causer des blessures.

Que couvre l’assurance drone pour particulier ?

Il faut savoir qu’en Belgique, l’assurance familiale RC vie privée couvre les dégâts engendrés par des drones dont le poids est inférieur à 1kg. En fait, depuis le 25 avril 2016 la législation belge, relativement aux aéronefs télépilotés, a conduit de nombreuses maisons d’assurance à étendre leur assurance RC familiale à l’utilisation d’un drone léger et récréatif. Certaines maisons d’assurance vont plus loin que d’autres en incluant dans leur couverture assurance drone tous les drones à utilisation récréative pesant plus de 1 kg, et sans que cela ne coûte des primes supplémentaires. Dans tous les cas, l’assurance familiale couvre tout drone léger utilisé à des fins personnelles.

Les conditions d’utilisation correcte d’un drone récréatif couvert par l’assurance familiale sont claires :

  • Le drone récréatif doit respecter la vie privée d’autrui ;
  • Il doit voler à distance respectable des sites industriels ou des centres pénitenciers par exemple ;
  • Il doit voler à distance respectable de foules en plein air ;
  • Il doit être utilisé à des fins strictement personnelles ;
  • Il doit être utilisé dans des espaces privés et ne pas voler au-dessus de 10 mètres de hauteur ;
  • Il doit voler au-delà d’un rayon de 3 km d’un aéroport ou d’un aérodrome militaire ou civil ;
  • Il ne doit pas voler dans les espaces publics de façon générale ;
  • Il ne doit voler que dans des espaces où la sécurité de personnes ou d’autres drones n’est pas en danger ;
  • Etc.

Pour ces drones légers, un produit d’assurance supplémentaire n’est donc pas obligatoire. Mais dès lors que votre drone récréatif pèse plus de 1 kg, vous devez souscrire à un produit d’assurance drone bien précis pour être totalement couvert. Les produits d’assurance drone pour particulier proposés par la plupart des compagnies couvrent tous les dommages qui sont occasionnés par le drone en cas d’accidents divers.

Même si l‘arrêté royal qui oblige les utilisateurs des drones à souscrire à une assurance ne concerne pas les drones légers dont l’utilisation est uniquement dans un but récréatif, il est vivement conseillé et souhaitable de contracter une assurance drone personnel, car même les plus petits drones restent suffisamment lourds pour causer des dégâts matériels et corporels en cas d’accidents.

Dans tous les cas, il reste important de veiller à une utilisation correcte de son drone même en cas de couverture des dégâts matériels et corporels par une maison d’assurance. La couverture RC familiale en l’occurrence, comme le rappellent certaines maisons d’assurance, n’est pas valable en cas d’atteinte à la vie privée

Drone récréatif

Prenez contact avec l’un de
nos collaborateurs au
064 26 71 10
ou par mail
demande@assurance-drone.be

Lun : 09h00 – 12h00 • 13h30 – 17h30
Mar : 09h00 – 12h00 • 13h30 – 17h30
Mer : 09h00 – 12h00 • 13h30 – 17h30
Jeu : 09h00 – 12h00 • 13h30 – 17h30
Ven : 09h00 – 12h00 • 13h30 – 16h00
Sam : fermé
Dim : fermé
Sur rendez-vous en dehors de ces heures

bureaux La Louvière

BAUDOUIN CORNET sprl
Rue des Croix du Feu, 9 – 10
7100 – La Louvière

Consultez librement les conditions générales en relation avec vos contrats d’assurances.

Drone récréatif

Vous utilisez un drone pour vos loisirs et vous n’êtes pas certain d’être correctement assuré(e). Vous recherchez une assurance drone dans le cadre d’une utilisation professionnelle ?